Dhal ayurvédique

photo_1986

Tout d’abord merci à tous pour vos petits mots, ils m’ont beaucoup touché! Ma fille va mieux, mais on a eu droit à 2 jours de fièvre, qui est montée jusqu’à 41°C! Elle a fait une belle inflammation des amygdales, mais ça va mieux!
Alors l’Ayurvéda, j’ai déjà cité ce nom, il s’agit de la médecine ancestrale des Indiens d’Inde, le mot Ayurveda veut dire « science de la vie’, « AYUR » = science et « VEDA » = vie.
On retrouve également les fondements dans la médecine traditionnelle chinoise.
Un médecin ayurvédique s’appelle VAIDYA, ils sont médecins de père en fils, en Inde, et apprennent les techniques dès leur plus jeune âge.
Lors d’une consultation, le Vaidya vous prendra le pouls et déterminera les dysfonctionnements de votre organisme, selon votre PRAKRITI.
La PRAKRITI est l’ensemble des 3 DOSHAS (qualités) qui représentent les 5 éléments: l’air, le feu, l’eau, la terre et l’ether.
Ces trois DOSHAS sont:
VATA = air et ether
PITTA = feu et eau
KAPHA = eau et terre
Le VAIDYA, à partir de la prise de votre pouls avec l’index le majeur et l’annulaire, sentira sous ses doigts si ces DOSHAS sont équilibrés, c’est alors que vous êtes en bonne santé, ou déséquilibrés, c’est alors que vous avez des problèmes plus ou moins importants de santé.
Il inspectera également votre langue, vos yeux, vos lèvres et vos ongles, qui donnent des informations très importantes qui viendront compléter ce qu’il aura pu décrypter de la prise de pouls.
Pour vous donner une indication, on compare souvent les doshas de cette façon:
VATA = tel un serpent qui s’avance rapidement et glissant
PITTA = tel une grenouille qui sautille
KAPHA = tel un cygne flottant sur l’eau

Pour le positionnement des doigts sur l’intérieur de votre avant bras, juste avant le poigné. Sous l’index vous devez sentir VATA, sous le majeur PITTA et sous  l’annulaire KAPHA. Il faut des années et des années de pratique pour vraiment sentir les désordres de votre pouls, mais vous pouvez très bien vous amusez à sentir les DOSHAS sous vos doigts. Pour cela, il vous faudra vous isoler dans une pièce à l’abri du bruit. Voilà les petites infos du jour, je ferai un post sur la cuisine ayurvédique très bientôt, voici, maintenant la recette de dhal = lentilles:

EDIT: suite à la question de Jupiter, j’ajoute une petite précision sur les lentilles, il s’agit en fait des lentilles roses, ou corail car elles ont la couleur du corail rouge  😉

Dhal ayurvédique

Prep Time: 5 minutes

Cook Time: 20 minutes

Total Time: 25 minutes

Ingredients

  • - 200g de lentilles corail
  • - 1 tomate
  • - 1/2 cuil. à café de graines moutarde noire
  • - 1/2 cuil. à café de graines de cumin
  • - 1 demi cuillère à café de coriandre en poudre
  • - 1/2 cuil. à café de curcuma (safran péï)
  • - 1 pointe de couteau d'asa foetida
  • - 20g de gingembre pelé et écrasé
  • - 1 cuil. à soupe de ghee (beurre clarifié)
  • - 1 branche de thym
  • - sel & poivre
  • - eau
  1. Laver les lentilles et les égoutter, dans une cocotte minute, verser le ghee, y faire revenir en premier les graines: moutarde et cumin, ainsi que le gingembre, puis rajouter les épices en poudre: coriandre, curcuma et asa.
  2. Faire revenir à feu doux quelques secondes (méfiez vous, les épices brûlent très vite).
  3. Ajouter la tomate coupées en petits dés et faire revenir quelques minutes. Ajouter les lentilles, et bien mélanger le tout.
  4. Recouvrir d'eau, environ 3 fois le volume de lentilles en eau.
  5. Fermer la cocotte et mettre la soupape, faire cuire à feu vif, jusqu'à ce que la soupape se mette à siffler, baisser le feu et laisser cuire pendant 30 minutes.
  6. Au bout de ce temps, évacuer l'air de la cocotte en soulevant la soupape, puis ouvrir la cocotte, saler, poivrer, ajouter le thym et faire réduire à feu vif jusqu'à obtenir un mélange crémeux.
  7. Avant de servir, si vous en disposez, saupoudrer de feuilles de coriandre fraîches hachées.
  8. Mon mari n'aimant pas ça, je n'en mets jamais, mais ça donne un parfum supplémentaire, Délicieux.
  9. A servir avec des chapatis ou du riz basmati et un curry de légumes.
http://monilemapassion.com/2008/04/03/dhal-ayurvedique/

 

CC BY-NC-ND 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Pas de Modification 4.0 .

3 comments

  1. cuisinekarine says:

    Article aussi très intéressant : on retrouve les memes bases en shiatsu (= massage japonais) qu’en médecine chinoise – les japonais, même s’ils le renient, ont largement hérités des chinois, régressés linguistiquement depuis Hiroshimaq, qaunt au reste – no comment !

    Quelle est donc ton ile ? désolée.. je découvre ton blog !

Laisser un commentaire

Je ne suis pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.